Monuments disparus

Les bascules publiques du 65

Accueil.
Revenir à la page "Monuments détruits".

Les bascules disparues

Sur les 470 communes que compte notre département, quelques-unes (voir notre page spéciale) ont réussi à conserver leur ancienne bascule publique. Mais beaucoup ont été détruites. Les voici :

Bordères-sur-l’Echez

Campan (bourg)

Castelnau-Magnoac

Maubourguet

Soues

Castelnau-Rivière-Basse

Argelès-Gazost

Arreau

Tostat - Plus de bascule, mais il reste le nom d’une place (photo 2015).

Ossun (devant la Mairie, contre le mur de l’église). Elle avait été construite en 1871.

Sarrancolin

Loures-Barousse

Lourdes (devant la halle, place du Champ commun - bascule installée en 1925).

Bonnefont

Momères

Lannemezan place du château et route de Galan. Photo 1929.

Tournay - Cette bascule complète (kiosque, 2 plateaux, système de mesure) a été détruite en 2019 lors du nouvel aménagement de la place, remplacée par une halle moderne. La commune a laissé le système de mesure restant sous la nouvelle halle. Si la nouvelle place d’Astarac est très belle, nous regrettons quand même la disparition de ce bâtiment qui offrait, chose unique dans notre département, deux plateaux de mesure.

Séméac - merci à Daniel Mur pour cet envoi).

Campan (Sainte-Marie)

Revenir à la page "Monuments détruits".