Accueil.
Revenir à la page "Monuments détruits".

Monuments disparus

La Tour du Point-de-Vue à Trie-sur-Baïse

La Tour du Point-de-Vue était une haute construction en brique, qui servait de vigie dans la plaine de Trie. Cette tour, édifiée sur 5  niveaux, n’en comporte plus que 2 aujourd’hui. Nous ignorons les raisons de sa destruction (intempéries, mauvais état ?)

Revenir à la page "Monuments détruits".

Photo 1910 (seule photo connue)

Photo 2018

Pour la situer, il faut longer l’ancien Monastère des Carmes (suivre la flèche)…

… puis contourner le jardin du Monastère.

A vrai dire, la construction d’aujourd’hui n’a plus grand intérêt. En plus, elle semble appartenir à une demeure privée.

Dans le même secteur se situait le puits du Monastère. Nous ignorons ce qu’il est devenu (merci de nous renseigner). Trie est à son apogée au XVe siècle avec son monastère des Carmes très puissant. Pendant les guerres de religion, Montgomery ne peut détruire la ville et se venge sur le monastère situé hors les murs. Une vingtaine de moines sont égorgés et précipités au fond d'un puits. Du monastère, il ne reste que l'église. Elle servit de parc à fourrage et de garage pour autobus avant sa restauration en centre culturel en 1992. Le cloître est démantelé après la Révolution. Une partie est cédée à Saint-Sever-de-Rustan, puis finira au jardin Massey de Tarbes. L'autre partie a été vendue au musée des Cloîtres de New-York, où elle est mise en valeur.

Autre photo ancienne où on devine la Tour.